GLSH          Franc-Maçonnerie Egyptienne                      

 

FLORENCE QUENTIN - Isis, L'Eternelle

Isis, l'Eternelle, biographie d'un mythe féminin
sortie le 2 mai, chez Albin Michel (FNAC)

site de Florence Quentin

TENUE BLANCHE OUVERTE AVEC FLORENCE QUENTIN
LE 26 JANVIER 2013 AU CERCLE MONTPELLIER

 

Isis, l'Eternelle, biographie d'un mythe féminin par Florence QUENTIN
sortie le 2 mai, chez Albin Michel (FNAC)
______________________________________________________________
Quel est le point commun entre Cléopâtre, l’empereur romain Hadrien, le philosophe Plutarque, la Vierge Noire de Notre-Dame du Puy, Cagliostro, Robespierre, Bonaparte, Goethe, Novalis, Nerval ou encore Nietzsche ?

 

Une déesse égyptienne aux multiples métamorphoses : Isis.

Depuis l’ancestrale déesse Asèt (son nom égyptien que les Grecs transcrivirent en Isis), cette fresque historique montre la pérennité d’un mythe qui a hanté non seulement l’imaginaire antique, des rives du Nil jusqu’aux confins de l’Empire romain, mais aussi celui des Modernes.

 

C’est ainsi qu’on retrouve la déesse préférée des pharaons sous les traits à peine masqués de Vierges romanes, puis dans la franc-maçonnerie et les fêtes de la Révolution, sur le bateau des armoiries de Paris, dans les multiples évocations de « l’Isis voilée » du romantisme et dans les fantasmes contemporains d’une égyptomanie qui n’a pas dit son dernier mot .

 

Adossé à des références historiques, archéologiques et littéraires solides, cet ouvrage nous montre à quel point nous sommes encore imprégnés de cette figure idéale de la Femme salvatrice, née il y a cinq mille ans.                                   

Mesdames, Messieurs, Mes SS.·., Mes FF.·., c’est avec un immense bonheur et une très grande émotion que la T.·.R.·.L.·.Amon-Ra vous souhaite la bienvenue dans ce lieu que beaucoup, ici, connaissent bien.

D’autres en connaissent un semblable, d’autres enfin découvrent cet espace que nous, nous appelons la Loge.

L’évocation du Temple, nous permet de nous préparer à son entrée, au-delà des degrés symboliques, afin de vivre les mystères de l’ancienne Egypte, dont le symbole du Temple de Jérusalem est l’héritier, dans son évocation « spirituelle » par les Francs-maçons de nombreux rites.
Avant de donner la parole à notre invitée, Madame Florence Quentin, je voudrais très brièvement présenter notre obédience de M.·. M.·.
Je dirai, tout d’abord, que nous sommes des Franc-maçon et des Franc-maçonnes, dans une obédience mixte, c'est-à-dire des humains, Libres, ayant, à l’instar des constructeurs des temples d’Egypte, la Volonté d’être des bâtisseurs d’espérance.
Nous aspirons en effet à construire l’édifice idéal, le temple de notre fraternité, poussés par une égale soif d’absolu, de spiritualité et d’unité.
Dans le respect de la Tradition, des valeurs humanistes et de tolérance ; en venant ici nous commençons un long chemin, un apprentissage qui nous rendra apte au travail que nous nous sommes proposé.
Il nous faut d’abord apprendre
-    à nous connaître, jusqu’au plus profond de nous même, et
-    à reconnaître ainsi ce qu’il y a de plus précieux, au fond de notre être.
C’est un travail complexe, où notre recherche spirituelle ne doit pas empêcher notre regard de se tourner vers le monde où nous vivons. Et ces efforts, ce travail personnel indispensable, sur nous même, de réconciliation entre nos aspirations matérielles et spirituelles, tout naturellement, nous rapproche les uns des autres, et nous révèle peu à peu la Fraternité. Nous nous ouvrons ainsi aux autres, et cette paix intérieure dont nous sommes de plus en plus proches, n’est finalement que le reflet d’une plus grande paix, à laquelle chacun de nous, chaque famille, chaque nation aspire, dans l’idéal de Partage, d’une humanité et d’un monde réconcilié.
Nous espérons qu’en progressant nous-mêmes, nous contribuerons à améliorer les groupes dans lesquels nous vivons. Nous avançons, chacun à notre rythme, nous travaillons grâce à des notions transmissibles, grâce à nos réflexions et par nos échanges.
Ici, en ce lieu et dans ce groupe, nous travaillons avec des rites, des symboles, que nous analysons, que nous approfondissons.  Et nous nous intégrons ainsi dans la tradition, la longue chaîne des Initiés. Etre initier, c’est un commencement, une renaissance, qui nous interroge sur notre condition humaine. 

Nous connaissons la sagesse Égyptienne, en grande partie par ce que nous appelons « le livre des morts », mais ces écrits symboliques, dans, l’Espérance d’échapper aux ténèbres, à l’oubli, et à l’anéantissement de la mort, nous parlent surtout de sortir au jour, à la lumière, à la vie.
C’est cette Gnose, ce travail sur les symboles, cet idéal de recherche de la Connaissance, d’une plus grande lumière, qui rapproche notre rite égyptien de Memphis-Misraim, de l’ancienne Egypte, et nous partageons cette Foi inébranlable en la Vie.


Mais je laisserai le soin de parler de l’Egypte, et de ses mythes, d’Isis et d’Osiris, de la mort et de la renaissance, à quelqu’un de beaucoup plus compétent que moi.
Notre conférencière, Madame Florence Quentin est écrivain et journaliste, diplômée d’égyptologie. Elle a écrit plusieurs essais sur l’Egypte ancienne (La Belle au sable dormant) (Fous d'Egypte) et analyse aussi à plusieurs reprises les raisons de la fascination qu’exerce cette civilisation sur l’imaginaire occidental. C’est dans cette optique qu’elle vient de publier Isis l’Eternelle, un essai sur les métamorphoses de la figure d'Isis à travers l'histoire et qu'elle dirige actuellement un ouvrage collectif chez Robert Laffont, à paraître en 2013 sur le thème : Le Livre des Egyptes, savoirs et imaginaires.
Elle a contribué également à plusieurs ouvrages collectifs, dont le Dictionnaire de la mort  ou le Dictionnaire des femmes mystiques.
Conférencière, elle intervient aussi, dans une approche jungienne des mythes et des symboles, à la Sigmund Freud University de Paris.
Depuis 2005, elle est collaboratrice régulière de Monsieur Frédéric Lenoir, dans l’excellente publication, le Monde des Religions, dont elle a assuré l’intérim de rédactrice en chef de septembre à décembre 2012   

V.·.M.·., mes S.·.S.·. et mes F.·.F.·., Mesdames et Messieurs,

 


C’est un grand honneur d’être sollicitée pour conclure une Tenue aussi magistrale, animée d’une conférence extraordinaire présentée par notre très chère Florence.
Francs-Maçons travaillant au Rite Ancien et Primitif de Memphis Misraïm, nous sommes guidés par un rituel riche en traditions hermétiques et initiatiques. Nous sommes des gardiens de la tradition antique de la vieille Egypte et tel que nous le dit notre rituel :

 

Nous, Vrais et Anciens Maçons de la Terre d’Egypte nous conservons précieusement et maintenons le dépôt de la Terre de Memphis.


Notre travail en Loge est en premier lieu la connaissance de Soi, l’Amour de Soi. Aimer les autres c’est d’abord s’aimer soi-même. La Franc Maçonnerie nous aide à édifier notre Temple intérieur dont les pierres sont nos possibilités.

 

Il dépend donc de  chacun d’entre nous que par leur taille elles deviennent des vertus morales intellectuelles et spirituelles. Le premier vœu que nous ayons à former en ce Temple c’est que tous les Maçons qui y viennent travailler soient animés de sentiments de Fraternité, d’Union, de Paix et d’Amour pour tous les Êtres qui les entourent et que ce rayonnement d’Amour puisse se déverser à profusion autour de chacun d’entre nous.

 

C’est ainsi que nous pourrons espérer améliorer le Monde ou du moins notre environnement et c’est par ricochet que l’Amour pourra s’infuser en chaque Etre  nous côtoyant.


Le grand mythe de l’Egypte Ancienne qui raconte la mort puis la résurrection d’Osiris par la médiation d’Isis est présent dans notre Rite de Memphis Misraïm.
Osiris, est l’un de nos piliers, il est le principe éternellement pur de la Lumière quant à Isis, elle devient pour nous Maçons de la Terre d’Egypte la Divine Mère et nous communions tous en la compréhension du Mystère qu’elle a révélé aux Hommes.


La Franc Maçonnerie, Ecole Philosophique dans son essence, a pour but la recherche et la compréhension de l’individu en lui-même et dans ses rapports à l’Univers. Elle est fidèle en cela à la vénérable devise socratique « Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’Univers et ses Dieux » La Maçonnerie est une œuvre Fraternelle, fondée sur l’Amour, l’Harmonie qui présidera par notre travail maçonnique à la réalisation de l’unité mondiale dans un principe universel pour engendrer une Fraternité Universelle.


Nous y travaillons tous et le meilleur exemple est cette Tenue avec la joie d’accueillir tous nos visiteurs en Fraternité dans un esprit de réelle Universalité.


Pour conclure VM je dirai que l’Egypte ancienne reste un des plus grands mystères de l’Humanité.  


TOUTE LUMIERE VIENT DE L’ORIENT : TOUTE INITIATION DE L’EGYPTE

J’ai dit M P Le 24/1/2013


 

Le Centre Universitaire Privé Sigmund Freud (SFU-Paris)

 

vous invite à une Conférence exceptionnelle :

 

« ISIS, L’ETERNELLE »

 

Par Florence QUENTIN

Journaliste, Ecrivain, Egyptologue, Conférencière spécialiste des mythes et des religions

 

Le Jeudi 20 Septembre 2012 à 19h00

 

Auteur de nombreux ouvrages, Florence QUENTIN nous présente sa dernière publication aux éditions Albin Michel.

Pour de plus amples informations, vous pouvez vous rendre sur son site :

http://www.florence-quentin.fr/wordpress/

Cette conférence sera introduite par 
Michel CAZENAVE

  

LIEU  FONDATION IRLANDAISE

5 Rue des Irlandais  75005 PARIS 

Métro : Monge ou Cardinal Lemoine

TARIFS Plein tarif : 15€

Tarif réduit : 10 € pour les étudiants
de la SFU-Paris et de l’EEPA

Nombre de places limité : réservation vivement recommandée auprès du Secrétariat de la SFU-Paris, 28 Avenue Hoche - 75008 Paris en adressant votre chèque de participation à l’ordre de la SFU-Paris © Patrick Benard

Droits francophones, promo presse, internet et librairie jusqu'en Avril 2016

 

 

 

annonce de notre amie Florence Quentin

 

 

Isis, l'Eternelle, biographie d'un mythe féminin

 

 

sortie le 2 mai, Albin Michel (FNAC)

 

Raymond Couderc

Sénateur-maire de Béziers,

Président de la Communauté d'Agglomération Béziers Méditerranée

Elie Aboud

Adjoint au maire délégué à l’Action Culturelle

Jacques Nougaret

Adjoint au maire délégué au Patrimoine

Olivier Guiraud

Conseiller municipal délégué aux Arts Plastiques et aux Musées

et le Conseil Municipal de Béziers

avec Guy Arcizet

Grand Maître du Grand Orient de France

et Le Conseil de l'Ordre

ont le plaisir de vous inviter au vernissage de l'exposition

L'Orient est au Sud,

la franc-maçonnerie du Midi du 19e au 21e siècle

le mercredi 11 juillet 2012 à 11h00

à l'Espace Riquet

Exposition du 10 juillet au 30 septembre 2012

04 67 28 44 18 - www.ville-beziers.fr

Espace Riquet - 7, Rue Massol - 34500 Béziers

Du mardi au dimanche de 10h à 18h - nocturnes les jeudis jusqu’à 21h en juillet et en août

Renseignements : 04 67 36 81 60 -

 

Jeudi 27 septembre à 18h00 ESPACE RIQUET rue Massol Béziers (centre ville)
Conférence : DU JARDIN D’EDEN A LA CARRIÈRE, l’engagement des femmes en Franc-maçonnerie
par ELOÏSE AUFFRET, attachée de conservation au musée de la Franc-maçonnerie (GODF-Paris)
EXPO+BEZIERS+FM+dans+le+sud.pdf
Document Adobe Acrobat 462.9 KB

La Respectable Loge Oudjat organise une Tenue Blanche Ouverte 18,rue Paul Sabatier, 26700 Pierrelatte

Le vendredi 9 décembre à 19h30                              Conférencière Florence Quentin, Egyptologue et journaliste

 

Un apéritif dinatoire suivra,  

en cas de présence prévenir 48h avant par tél ( 04 90 35 14 53) ou brigitteploix@hotmail.fr

 

Mort et renaissance à travers le mythe d’Isis et d’Osiris

Le plus grand mythe de l’Egypte ancienne qui raconte la mort puis la « résurrection »  d’Osiris par la médiation d’ Isis, éminente figure du féminin sacré, connaîtra une pérennité exceptionnelle puisqu’on en retrouvera les thèmes jusque dans la philosophie, les arts mais aussi dans les traditions hermétiques et initiatiques de l’Occident moderne.

Quel est le sens profond de ce mythe ? Que nous apprend-t-il sur nous mêmes ? En quoi est-il initiatique ?

 Progressant pas à pas à travers les divers épisodes de cette « geste » égyptienne, nous verrons qu’elle incarne un des grands archétypes de l’humanité et qu’elle fait encore sens aujourd’hui pour ceux  et celles qui sont engagés dans une voie de connaissance de soi.

===============================================================================================

Florence Quentin est journaliste et diplômée d’égyptologie.
                                                  
Elle est l’auteur de plusieurs essais sur l’Egypte ancienne :
   -La Belle au bois dormant, Dervy,1995
   -La source égyptienne, contribution à l’ouvrage collectif L’Occident en quête de sens,
    préface de Jean Daniel, Maisonneuve et Larose, 1996.

   -Egyptes, anthologie de l’Ancien Empire à nos jours, Maisonneuve et Larose, 1996

   -Grandeur et misère de l’égyptomanie dans  La Mort et l’immortalité, Encyclopédie des savoirs et des croyances, Bayard, 2004

   -Fous d’Egypte, entretiens avec Jean-Yves Empereur, Jean-Pierre Corteggiani et Robert Solé, Bayard, 2005.

                   A paraître en 2012 :

   -Isis, l’éternelle, Albin Michel

                                                                       En projet :

Essai

   -Akhenaton, portrait, Le Seuil

Roman

   -Le seuil de Proserpine

Contributions :

   -Dictionnaire de la Mort, dirigé par Philippe di Folco, Larousse, 2010

   -Dictionnaire du pain, dirigé par Jean-Philippe de Tonnac, Bouquins Laffont,  2010.

   -Dictionnaire des femmes mystiques, dirigé par Audrey Fella, Bouquins Laffont, à paraître en 2012.

Florence Quentin dirige actuellement :

   -Le Livre des Egyptes, savoirs et imaginaires, ouvrage collectif (1000 pages, 50 contributeurs, 90 entrées),
    Bouquins Laffont, à paraître en 2012

   -Elle écrit régulièrement dans Le Monde des Religions où elle dirige également des hors-séries
    (Les religions de l’Egypte ancienne, L’ésotérisme,
Les religions des Aztèques, des Mayas et des Incas)